Organisation de la grappe

Constituée en association Loi 1901 depuis le 23 juillet 2014, l’organisation de la grappe repose sur une gouvernance propre pilotée par les entreprises. L’efficacité de cette gouvernance est fondée sur l’implication effective des entreprises de la Grappe dans le cadre du processus de validation des orientations stratégiques et du suivi des opérations qui en découlent.

Les moyens de la gouvernance

ico_3

Le conseil d’administration

A vocation stratégique, il assure la gouvernance de la Grappe qui est présidée par un chef d’entreprise. Il est composé de deux collèges : -le collège Entreprises parmi lequel sont désignés les membres du Bureau. Il est représenté en proportion à 60% et a un rôle décisionnel. -le collège Acteurs qui est représenté à 40% avec un rôle consultatif. Le conseil d’administration arrête les décisions stratégiques et assure le suivi des actions.

ico_4

Une cellule opérationnelle

Elle est dédiée à l’animation de la grappe et au développement en réseau des actions. Cette fonction est assurée par un Chef de projet en lien étroit avec les différents groupes de travail et à l’appui du réseau d’acteurs, dont chacun intervient spécifiquement au regard de ses compétences.

ico_5

Un déploiement opérationnel en appui avec le PARM

Afin de favoriser l’émergence de la Grappe INOVAGRO sur la première programmation 2011-2013 et soutenir durablement l’engagement des chefs d’entreprises et acteurs dans cette démarche de coopération, INOVAGRO a bénéficié d’un portage administratif et juridique par le Pôle Agro-alimentaire Régional de Martinique. Structurée en association Loi 1901 depuis juillet 2014, INOVAGRO dispose depuis d’une organisation autonome et conserve des liens étroits avec le PARM. La grappe bénéficie ainsi de son soutien opérationnel et de son expertise pour le déploiement de ses activités.

Adhésion et implication des entreprises

1

Les entreprises motivées par la démarche de coopération peuvent solliciter leur adhésion sur la base du volontariat.

2

Une cotisation annuelle au bénéfice des recettes de la Grappe leur est demandée, ainsi qu’une contribution financière pour assurer la part privée des projets.

3

Afin de garantir leur implication au sein de la Grappe et soutenir l’efficacité des actions, des groupes de travail thématiques sont définis au sein desquelles elles se répartissent pour assurer l’atteinte des objectifs fixés.